Pour vous, le plus important c’est : le travail ? La famille ? Êtes-vous prêt à sacrifier un peu de votre santé pour réussir ? Quel est le geste que vous répétez le plus au cours d’une journée ? Y-a-t-il un sentiment d’absurdité qui flotte autour de ces questions ? Faut-il jongler plus pour gagner plus ? Quand tout va trop vite, faut-il s’arrêter ou s’acharner ?

II existe un lien évident entre l’absurdité de l’acte du jonglage et celle présente dans le travail en général. Humanoptère dessine une micro-société composée de sept jongleurs, dans laquelle apparaissent des échanges complexes. Ce spectacle propose une vision allégorique de certaines acceptions et perceptions du travail par un technique poussée du jonglage et une attention au corps de l’interprète en mouvement.

Teaser vidéo

« Humanoptère met en évidence l’absurdité, les dérives, qui font du travail quotidien autant une souffrance qu’une libération. Comment le corps se transforme ? Devient-on « animal » tel des bêtes de travail ou bien nos tâches permettent-elles de nous émanciper ? Le spectacle n’est pas une réponse, mais une tentative de sublimer notre effort au travail et ainsi questionner notre engagement dans nos métiers, nos fonctions sociales, comme individu et comme groupe ».

Clément Dazin

“Humanoptère est une envolée de sensations insolites dont la balle est le rouage”

Rosita BoisseauLe Monde

“Un spectacle puissant, moderne, hypnotique”

Stéphanie BariozTélérama.fr

Distribution :
Conception Clément Dazin
Avec et par Martin Cerf, Clément Dazin, Bogdan Illouz, Minh Tam Kaplan, Martin Schwietzke, Jonathan Bou en alternance avec Jonas Beauvais et Thomas Hoeltzel en alternance avec Miguel Gigosos Ronda
Créateur lumière et régie générale Tony Guérin
Créateur son Grégory Adoir
Régie son Grégory Adoir en alternance avec Mathieu Ferrasson
Regard chorégraphique et assistant à la mise en scène Hervé Diasna
Costumes Fanny Veran

Mentions :
Production La Main de l’Homme
accompagnement La Magnanerie
Coproduction Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie – La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, La Maison des Jonglages – Scène Conventionnée de La Courneuve, Le Manège, scène nationale de Reims, Furies, Art de la Rue – Pôle National Arts du Cirque en préfiguration à Châlons-en-Champagne, l’Odyssée Scène conventionnée d’intérêt national  » Art et Création  » – Institut national des Arts du Mime et du Geste de Périgueux.
Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication DGCA – Aide à la création cirque, de la DRAC – Grand Est, de la Région Grand Est, du Département de Seine-Saint-Denis, de la Ville de Strasbourg.
Avec le soutien de la Spédidam, de l’Adami – La Culture avec la copie privée, du Groupe Geste(s) et de la SACD
Accueils en résidences 2r2c, Coopérative de rue et de cirque –Espace Périphérique (Ville de Paris La Villette), La Brèche – PNAC de Cherbourg-Octeville, Les Migrateurs – Strasbourg.
Ce projet a bénéficié du soutien de l’association Beaumarchais et de l’aide à la diffusion de la Ville de Paris.